Subscribe RSS

Démarches et visas

Le visa 13A de résident pour les mariés aux Philippines

Mar 28

Bureau of Immigration - PhilippinesLes Philippines n’accordent pas la résidence aux étrangers et à ma connaissance, le seul moyen de rester à long terme sans avoir à quitter le pays est soit d’invstir (visa business), soit de se marier ici, j’ai personnellement opté pour la seconde solution comme le savent ceux qui ont lu mon article sur le mariage et ses démarches.

Une fois marié(e) à une filipina (ou un filipino), vous avez accès à deux nouveaux visas qui sont avantageux, le premier est le Balikbayan (oui comme les cartons que les OFW envoient aux Philippines) et qui permet de rester un an lorsque l’on entre aux Philippines accompagné de son conjoint philippin, il faut penser à se munir de son contrat de mariage qui fait office de preuve.

Le second visa est ce qui s’approche le plus de la résidence et c’est la solution pour laquelle j’ai opté, voici les détails.

Les modalités
Pour l’obtenir, il suffit simplement d’être marié, c’est l’unique condition et d’après ce que l’on m’a dit au bureau d’immigration, il ne peut pas être refusé sauf en cas extrêmes (violence sur votre conjoint…). Il s’obtient en deux fois, d’abord pour une période de probation d’un an. Cette étape sert à vérifier que vous vous adaptez bien ici, que vous restez et surtout que votre couple ne casse pas pendant cette période.
Les documents requis sont énumérés sur le site officiel du BOI. Le renouvellement est ensuite définitif.

Les délais d’obtention
Ils sont très longs et votre visa actuel expirera vraisemblablement pendant l’attente mais ne vous en faites pas, il n’y a pas d’amende bien entendu. Entre la demande et l’obtention, ça a pris entre 4 et 6 mois les deux fois dans mon cas pour vous donner une idée, je flippais sévère la première fois. 🙂
A ce propos, gardez une copie de tout ce que vous transmettez au BOI, j’ai eu plusieurs échos de dossiers perdus.
Si vous comptez en faire la demande, faites le au moins deux mois avant l’expiration de votre visa actuel, idem lors du renouvellement.

Le coût
Le coût est à géométrie très variable selon le bureau où vous allez, à Manille et Cebu je crois que c’est moins de 10000php à chaque fois, à Davao dans les 15000 et ici à Cagayan de Oro, ça m’a coûté 35000 la première fois et j’ai eu une « remise » la seconde et mon visa ne m’est revenu « qu’à » 25000php. Il faut ajouter la carte ACR les deux fois, c’est dans les 3000-3500 plus divers papier administratifs non compris dans l’arrangement. En gros ça a du me coûter un peu plus de 70000 pesos je crois.
Après cela, il faut aller pointer au BI tous les ans en janvier ou février mais le tarif n’est pas excessif (entre 300 et 500php). Ajoutez la carte ACR à renouveler tous les 5 ans je crois et c’est tout il me semble.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Vos questions sur les Philippines

Déc 04

J’ai reçu pas mal de commentaires sur le blog ces dernières semaines auxquels je n’avais pas donné de réponse, faute de temps, je vais le faire de manière groupée ici et maintenant. Je renouvellerai ce type d’article, un peu de type FAQ je pense.

Concernant les questions que vous m’envoyez, ce serait bien que vous fassiez un minimum de recherche sur le blog ou sur le forum car la plupart ont déjà leurs réponses sur l’un de ces deux supports. Sur le second vous pouvez également demander à la communauté, c’est souvent plus efficace car je n’ai malheureusement pas réponse à tout. 🙂

Avant de commencer, je tiens aussi à signaler que j’ai du désactiver l’inscription aux commentaires par email car de nombreuses personnes ont entré des emails erronés et j’ai failli me faire couper mon compte pour spam chez mon hébergeur. Désolé pour ceux à qui c’était utile. 🙁

FAQ sur les Philippines – partie 1

  1. Que font les quelques (combien?) français vivant aux Phils: expats sous contrat à 90% ?
  2. Y-a-t-il de la vie nocturne intense dans les rues ?
  3. Pour toutes les questions relatives au mariage et à l’ambassade…
  4. Quelques informations sur les visas pour épouse / conjointe
  1. Il y a quelques milliers de français aux Philippines, ils vivent principalement à Manille et Cebu avec une poche d’irréductibles gaulois qui sévit également au nord de la dangereuses île de Mindanao. 🙂
    Je ne sais pas trop ce que les expatriés francophones font pour être honnête, parmi ceux que je connais, tous sont à leur compte. A Manille je suppose que certains sont employés par des multinationales.
  2. A Manille, Cebu et dans les grandes villes, il y a moyen de sortir le soir. Dans tous les cas, hors fiesta et night cafe, l’activité dans les rues n’est pas énorme une fois le soir. Dans l’ensemble la vie nocturne m’a l’air un peu moins développée qu’en Occident mais je m’avance surement là-dessus, n’hésitez pas à commenter.
  3. Les questions relatives au mariage et à l’ambassade représentent les 3/4 des demandes que je reçois et la moitié des commentaires du blog, je vous invite à relire les articles sur l’organisation d’un mariage, les documents et démarches nécessaires ainsi que celui sur les délais à l’ambassade de France qui répondent à quasiment toutes les questions. Si ce n’est pas le cas, contactez l’ambassade ou bien posez votre question sur le forum car j’y ai exposé tout ce que je sais je pense.
  4. L’autre question la plus fréquente concerne les visas, en gros c’est très simple d’avoir un visa pour un séjour court ou moyennement long pour votre femme. C’est en revanche quasiment impossible si vous n’êtes pas mariés d’après les retours d’expérience que j’ai eu, le mieux est de contacter le service des visas de l’ambassade pour en avoir le coeur net..

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Baptême aux Philippines

Oct 04

Suite à une demande en commentaire sur un autre article, je vais vous faire un article rapide sur le baptême aux Philippines. Il s’agit de la version catholique, désolé pour les autres qui devront se renseigner auprès de leur église.

La cérémonie
Elle est sensiblement similaire à celle que l’on peut voir en Europe je pense, la famille assiste à une messe et le bébé reçoit de l’eau bénite et une prière par le prêtre en fin d’office.
Comme pour le Mariage aux Philippines »>mariage, il peut là encore y avoir une multitude de parrains/marraines… Tous ceux qui veulent signer le papier et payer une petite contribution financière en fait.

Les documents et démarches
Tout commence par un rendez-vous avec le prêtre, les deux parents n’ont pas besoin d’être présents de mémoire. Ces derniers doivent fournir par la suite un certificat de baptême et un certificat de confirmation afin d’attester de votre foie chrétienne. Si l’un des deux manque, vous pouvez le/la/les (re)faire directement ici, ça a été le cas pour la confirmation en ce qui nous concerne Joy et moi. Prévoyez cela un peu en avance d’autant car ces deux cérémonies se font selon un calendrier plus ou moins chargé selon les églises et nécessitent des témoins.
Vous devrez vous acquitter d’un paiement dont j’ai oublié le montant mais ce n’est pas exorbitant, il dépend de la paroisse où a lieu la cérémonie je pense. Le paiement a lieu juste avant la messe en même temps que celui des parrains/marraines.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Créer sa société aux Philippines

Juin 13

Les Philippines ont malheureusement une très mauvaise réputation en tant que pays de choix où créer son entreprise, les deux principales raisons sont la corruption et surtout la bureaucratie à outrance. Cette remarque venant d’un français peut faire sourire car on est pas mal non plus mais ce n’est rien comparé à ici. Voici deux comparatifs par pays pour vous donner une idée : Global Finance Magazine et Wikipedia.

Les 12 travaux d'Asterix

Créer sa boîte aux Philippines semble en effet relever du parcours du combattant, je n’ai personnellement pas encore franchi le pas mais rien qu’à voir la liste des étapes nécessaires, il semble que cela prend plusieurs jours. J’invite tous les expatriés francophones qui ont déjà sauté le pas à commenter et à me corriger si nécessaire, il doit y avoir des erreurs vu que je ne parle pas tellement en connaissance de cause. Voici le cheminement par étape, dans l’ordre plus ou moins recommandé par les administrations… Ou le bon sens.

1) Vérifier la disponibilité du nom :
Pour vérifier si le nom que vous souhaitez est déjà pris, il faut visiter le site de la SEC (Securities and Exchange Commission) pour une société « normale » (j’ai pas trouvé de meilleurs mot désolé) avec minimum 5000 php de capital, sinon le DTI (Department of Trade and Industry) pour une entreprise unipersonnelle, enfin si votre future compagnie est une coopérative, ce sera à la CDA (Cooperative Development Authority), c’est gratuit.

2) Déposez le capital :
Allez pour se faire dans une Authorized Agent Bank (AAB) et demandez un certificat de dépôt. Voici la liste des AABs (édition novembre 2012).

3) Passez chez le notaire :
Il vous faut la signature d’un notaire sur les articles of incorporation (statuts ?) et le Treasurer’s affidavit.

4) On retourne à l’étape 1 pour l’enregistrement : 🙂
si vous avez complété les trois premières étapes, je vous invite à faire une pause café/déjeuner car une demi-journée s’est probablement déjà écoulée.
Après une petite collation, vous pouvez maintenant réserver votre nom de société à la SEC (ou DTI ou CDA), cette étape semble être à renouveler mensuellement/trimestriellement tout le long de la durée de vie de la société, je ne suis pas sur et ça me paraît étonnant.
On vous demandera de nombreux documents, le mieux est de les contacter avant d’y aller, le coût est de 2000 à 3000 php et la demande est traitée en quelques jours.

5) Le paiement des DST (Documentory Stamp Taxes)
Il faut vous rendre au BIR (Bureau of Internal Revenue), cela vous coûte 0.5% du capital (1 peso par tranche de 200). Je n’ai pas eu confirmation de ce fait mais il semblerait que cette démarche soit à effectuer le 5 du mois suivant la demande à la SEC (ou DTI ou CDA).

6) Obtenir le permis d’entreprendre
Tout d’abord, il faut vous rendre à la mairie, au bureau du trésor (City Treasurer’s Office – CTO) et y demander un Community Tax Certificate (CTC), le coût est d’environ 500 php plus une partie variable selon le capital.
Si les locaux de votre société se situent dans une subdivision, vous devrez obtenir l’accord de l’association des propriétaires (Homeowners Association), dans le cas contraire et plus courant, vous devez vous rendre au Barangay Hall pour obtenir un document du même type.
Voilà c’est fini… Non je blague, maintenant il faut retourner à la mairie de votre ville pour obtenir le permis définitif à demander au bureau du maire. Cette fois-ci c’est plus cher car il y a pas mal de taxes (ramassage des ordures, inspections diverses…), prévoyez quelques milliers de pesos et encore une fois une taxe variable sur le capital.
Ces étapes prennent 2 ou 3 jours.

7) On retourne au BIR
Faites la demande d’un TIN (Taxpayer Identification Number), vous avec du le voir dans tous les commerces que vous avez visité ici, il est souvent encadré sur la porte ou au dessus de la caisse. Vous enregistrerez également votre livre de compte, reçus et le cas échéant vos machines en point de vente*.
Pensez à demander votre autorisation d’imprimer les reçus et factures (Authority To Print – ATP), ce serait dommage de revenir une troisième fois rien que pour ça.

8 ) Faites imprimer vos documents
Vous devez faire imprimer vos factures et reçus chez un imprimeur agrée par le BIR, comptez quelques milliers de pesos et de quelques jours à quelques semaines. Demandez où vous pouvez aller lors de votre visite au BIR pour ne pas vous tromper.
Une fois les documents créés, on vous remet un certificat de délivrance des reçus et factures (Printer’s Certificate of Delivery of Receipts and Invoices – PCD), devinez où vous devez le faire tamponner… Au BIR bien entendu, c’est parti et avec le sourire. 🙂

9) Enregistrement à la sécurité sociale
Rendez-vous au SSS (Social Security System)**, l’enregistrement à PhilHealth (Philippine Health Insurance Company) est automatique et fait dans la foulée (le SSS semble être plus efficace que les autres administrations).
Cette étape prend environ une semaine, c’est gratuit. Vous recevrez un numéro d’employeur, il faut alors retourner au SSS pour finaliser l’enregistrement de votre compagnie et procéder à celui de vos employés, c’est normalement assez rapide.

* : Vous aurez préalablement acheté ces articles, je n’ai pas fait une étape pour ça, le post est déjà pas mal chargé. 🙂
** : A l’heure où j’écris ces lignes, le site du SSS semble être en maintenance ou s’être fait hacker, il renvoie vers une page Oracle.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Délais divers à l’ambassade de France

Juil 17

Pacific Star Building à Makati - l'immeuble de l'ambassade de FranceJ’ai fait un point avec la secrétaire de l’ambassade et je dois tout d’abord m’excuser car je m’étais trompé au sujet du délai d’obtention du certificat de capacité légale, c’est trois mois et non deux comme je l’avais annoncé, j’avais visiblement eu de la chance, désolé pour les personnes que j’ai induites en erreur.
Voici le détail des délais :

Certificat de capacité légale: 3 mois

Livret de famille: 3-4 mois à partir de la demande de transcription du mariage s’il a eu lieu aux Philippines

Émission d’un passeport: 1 mois

Visa pour votre conjoint(e) philippin(e): 10 jours

Deux petites astuces concernant l’ambassade, n’y allez pas l’après-midi si vous n’avez pas rendez-vous, cela vous évitera de trouver porte close comme moi. 🙂
Deuxièmement, on vous demandera une pièce d’identité afin de vous remettre un badge en bas de l’immeuble de l’ambassade, donnez préférablement votre passeport plutôt que votre carte d’identité car ce deuxième document est utile une fois à l’intérieur, c’est une preuve de citoyenneté française contrairement au passeport.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Brèves de Manille

Juil 13

Makati - ManilleJe viens de passer deux jours à Manille pour quelques démarches administratives suite à la naissance de mon bébé, je vais vous livrer quelques infos et ressentis sur mon court séjour donc. Je n’avais pas pris mon appareil photo, donc désolé pour le manque d’illustration.
Je vais faire deux articles dans les jours qui viennent en complément, un sur l’ambassade et l’autre sur le guest house où j’ai séjourné.

Je viens par ailleurs de mettre à jour l’article sur le mariage aux Philippines car on m’a dit à l’ambassade que l’obtention du certificat de capacité légale prenait 3 mois, j’ai eu de la chance avec mes 8 semaines. 🙂
Désolé pour les personnes que j’ai induite en erreur.

Le DFA ou l’administration à deux vitesses
Il y a eu une grosse amélioration au DFA (Department of Foreign Affairs) depuis l’année dernière, maintenant lors de l’authentification d’un document on peut choisir la voie rapide pour 200php au lieu de 100 et on a ainsi son document le lendemain après-midi au lieu de quatre jours après. Le gain de temps est vraiment non négligeable. De plus, il y a maintenant deux bureaux, ça a désengorgé pas mal, j’ai été dans le « vieux » DFA et il m’a paru beaucoup moins « bondé » qu’avant, c’est bien aussi. 🙂

OMNI international consultants Inc
C’est l’assureur local dont je vous avez parlé dans l’article sur l’assurance santé locale pour les expatriés, je leur ai donc rendu une petite visite pour assurer Alexandra et j’ai été surpris par leurs locaux. Ils sont en plein centre de Makati et sont vraiment spacieux, il faut dire qu’ils abritent 28 employés, je m’attendais à beaucoup moins pour être honnête. Merci à Monsieur Gautier pour la visite.

Le typhon Basyang
J’ai eu beaucoup de chance puisque mon vol était mardi à 12:45, soit quelques heures avant le premier typhon de la saison – nommé basyang – qui est très violent visiblement. J’ai évité de peu un long retard, voir une annulation, vu que bon nombre de vols domestiques ont été annulés ou repoussés depuis mardi soir.

Les squatters
Une petite note triste pour la fin. Je suis descendu dans le quartier d’Ermita et j’y ai vu énormément de squatters, je ne sais pas s’ils sont plus nombreux qu’avant ou si c’est moi qui n’avais pas fait attention mais ça fait vraiment de la peine de voir ça, il y avait toute une rue pleine de personnes qui dormaient sur les trottoirs. Ce qui m’amène à penser que la misère est bien plus présente à Manille que dans les provinces, à Cagayan de Oro tout du moins, je n’ai rien vu de tel. Espérons que ça aille en s’arrangeant même si je n’y crois pas trop.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

L’organisation d’un mariage aux Philippines

Nov 09

Ayant eu la grande joie de me marier ce week-end, je peux dès à présent vous livrer mes quelques analyses concernant l’organisation de cet événement ô combien important.

Faut-il prendre un wedding planner (organisateur de mariage) ?
C’est une question très intéressante me direz-vous. 🙂
Pour moi la réponse est définitivement oui, surtout aux Philippines, pour un prix abordable, vous pouvez avoir un package et donc vous concentrer sur les démarches et tous les à-côtés, ils gèreront la logistiques et l’élaboration des robes, invitations, giveaways (petites babioles qu’on donne à la fin en souvenir)…

Il y a des tonnes de wedding planners ici aux Philippines, c’est vraiment un business porteur à priori et à chaque fois que vous irez faire des démarches (église, séminaires), il y en aura vraisemblablement un ou deux qui vous laissera une publicité.

Personnellement, j’ai pris un package « presque tout compris » pour 100 personnes (j’ai choisi de belles invitations et giveaways, c’est pour cela qu’il n’y en avait que 50), je vais vous le détailler ci-dessous, l’ensemble a coûté 100000php :
– 50 invitations
– 50 giveways
– Réservation de l’hôtel pour la réception et d’une chambre
– La nourriture et les boissons pour 100 personnes
– 1 van pour les invités
– La voiture des mariés
– 2 petits porcs Lechuon (je vais faire un article la-dessus quand j’aurai les photos)
– un énorme gâteau, pas mauvais du tout
– La robe de mariée (premier usage)
– Le costume (premier usage)
– les chemises des garçons d’honneur et du témoin (barang, la chemise officielle pour les mariages et baptêmes ici)
– Les robes des demoiselles d’honneur, des jeunes filles qui jettent des fleurs et « de la » témoin (je suis pas sur au niveau lexical de l’accord).
– La décoration de l’église et de la salle de réception : fleurs, tapis, machines à bulles, rubans, tables…
– Le maquillage et la coiffure de la mariée et de ses demoiselles
– La coiffure du marié
– La gestion de la réception, un Emcee (comme ils les appellent ici) va gérer le bon déroulement des jeux, du repas et des danses.
– Les photos et les vidéos durant la messe et la réception.
– L’élaboration de la messalette, c’est le petit livret qui résume la messe et que vous pouvez lire pour suivre, c’est bien pratique si vous n’avez pas eu le temps de l’apprendre, ça aide aussi le commentateur et les lecteurs lors des prières.

Ce qu’il faudra peut-être prévoir en supplément :
– un ou plusieurs autres vans selon le nombre d’invités (2000php)
– Les photos / vidéos illimitées (+3000php)
– D’autres invitations et giveaways si nécessaires, le prix varie selon ce que vous choisissez, ça demande surtout beaucoup de temps.
– Les bagues bien entendu, je ne vais donner de prix pour ça. 🙂
– Plus de nourriture, de procs lechuon… A voir avec l’hôtel directement
– Une chambre supplémentaire au moins car le marié n’est pas supposé voir sa promise avant l’heure H, le prix varie selon l’hôtel, mais comptez au moins 1500php

Ce qu’il vous reste à faire
– Envoyer les invitations
– Prendre contact avec l’église et réserver (au moins 10000php en comptant l’avance des frais de sponsors et la chorale)
– Vérifier tout ce qui est fait, il faut être très carré et ça peut être décourageant pendant le processus, faites bien attention, cependant ne stressez pas trop, ça a été mon cas pendant trois mois et finalement, le jour de la cérémonie, je n’ai rien eu à redire.
– Mettez quelqu’un pour gérer le buffet et la remise des giveways, c’est préférable.
– Essayez de gérer les invitations au mieux, vous allez voir, ce n’est pas une mince affaire car les philippins sont habitués à des réceptions ouvertes durant lesquelles tout le monde est le bienvenu, les voisins, les cousins, les collègues… Et ainsi de suite, ça peut clairement être un sujet à friction.

Qu’y a-t’il de différent lors d’un mariage aux Philippines ?
– Vous aurez des parrains, ils sont appelés Ninong (hommes) et Ninang (femmes), ils signeront votre contrat de mariage, offriront des cadeaux et pourront danser avec les mariés (contrairement aux invités « normaux »). C’est un grand honneur ici d’être choisi en tant que parrain du nouveau couple.
– Une fois le repas fini, vous aurez la délicieuse surpris de remarquer que les 2/3 des invités sont déjà partis.
– Tout le monde s’attend à recevoir un giveway, c’est très important pour eux, seulement, ils vont aussi vouloir en prendre pour les absents ou autre, c’est chiant à gérer.
– Si vos parents ne sont pas présents, des « foster parents » seront choisis préalablement pour jouer leur rôle lors de la messe et de la réception.

J’ai sûrement oublié des choses et j’en ajouterai au fur et à mesure ou bien j’écrirai un second article, je souhaitais simplement battre le fer pendant qu’il est chaud, c’est le mieux selon moi pour vous livrer un vrai ressenti.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Assurance maladie pour les expatriés

Oct 31

ASFEJe suis par hasard tombé sur le site de l’ASFE, une assurance santé spécialisée pour les expatriés basée en France et qui couvre le monde entier. J’ai regardé en détails les solutions proposées et et je dois reconnaître que ça a l’air très bien. Par contre, les tarifs sont sensiblement les mêmes que ceux des autres assurances expatrié et ça fait cher proportionnellement au coût de la vie aux Philippines, ils ne prennent pas en compte le coût des soins ici, c’est dommage.
L’ASFE propose des forfaits qui couvrent pas mal de choses, allez y jeter un coups d’oeil si vous n’avez pas encore souscrit à une assurance pour vous couvrir lors de votre expatriation.
Si vous avez souscrit à la C F E, votre assurance sera moins chère car une partie des frais sera couvert par ce dernier organisme.

Points positifs de cette assurance pour expatrié :
– Le contrat vous couvre dans votre pays d’expatriation pour tous les types de soins, il vous couvrira aussi en France lors de vos vacances (séjours d’une durée maximale de deux mois) ainsi que dans le monde entier pour les soins d’urgence.

– Pour les soins de plus de 400€, la prise en charge des soins est directe, il ne s’agit pas d’un remboursement comme c’est souvent le cas. Pour les soins moins onéreux, vous devez avance les frais.

Vous êtes libres de choisir le docteur et l’hôpital que vous souhaitez.

– Vous pouvez couvrir votre conjoint(e) et votre famille ici aux Philippines.

Par contre, comme dit plus haut, ça reste cher. Je recommande si vous avez les moyens car la santé n’a pas de prix, mais je vais de mon côté, continuer à chercher des solutions locales.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Mariage avec une philippine en Belgique

Oct 21

Thierry, un lecteur du blog m’a donné l’adresse de deux pages de son site qui vont intéresser les belges d’entre vous qui souhaitent se marier avec une philippines, mais dans leur pays, contrairement à l’article sur le mariage aux philippines. Les démarches y sont bien expliquées, je vous laisse découvrir sa synthèse de la procédure.
Vous pouvez en profiter pour découvrir aussi leur histoire.
Je suppose que ça doit être sensiblement équivalent en France et dans les autres pays occidentaux.

Encore merci à Thierry d’avoir partagé son histoire et ses conseils.

PS. : Le reste de son site n’a aucun rapport avec le sujet mais vous pouvez le consulter si vous êtes amateur d’appareils radio.

PS.² : N’hésitez pas à m’envoyer vos bonnes adresses ou vos infos si vous en avez, je les publierai avec plaisir.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Mariage aux Philippines : documents nécessaires et démarches

Oct 01

Voici un article dédié mariage aux philippines, je vais vous détailler en essayant d’être clair tout ce que vous avez à faire : démarches, documents à fournir, séminaires…
Je vais aborder simplement le mariage chrétien, désolé pour les autres, si vous avez une demande pour d’autres religions, contactez-moi par email, j’essaierais d’obtenir des informations auprès de votre lieu de culte selon mon emploi du temps.

Le coût des démarches (c’est très approximatif car ça dépend du lieu de votre mariage) :
– Le coût d’obtention des divers documents : +/- 2000 pesos
– La licence de marriage auprès de l’hôtel de ville : +/- 300 pesos
– L’église : de 2000 à +5000 pesos
– L’aller-retour plus quelques jours à l’hôtel à Manille si vous n’y vivez pas : +/- 15000 pesos

Le temps nécessaires
C’est certainement le point le plus important, je vous invite vivement à planifier tout au moins 3 mois à l’avance, prévoyez un peu plus si vous n’aimez pas les surprise… Vous allez comprendre pourquoi.
En fait, en tant qu’étranger, vous allez devoir obtenir un certificat de capacité légale au mariage (Legal Capacity to Marry), ce document prend environ 3 mois pour être délivré par l’ambassade de France (je suppose que c’est sensiblement les mêmes délais pour les autres pays).
Mise à jour du délai d’obtention de certificat de capacité légale suite à ma visite à l’ambassade le 13 juillet 2010
Après cela, l’autre raison, c’est la publication des bans à l’église, une fois le rendez-vous avec le prêtre effectué, vos bans seront publiés durant 3 dimanches consécutifs avant le mariage.

Démarches liées à l’ambassade
Pour l’obtention du certificat de capacité légale au mariage…
Vous allez devoir présenter les pièces suivantes :
– copie intégrale de l’acte de naissance datant de moins de 3 mois à demander à votre hôtel de ville en France
– une copie de votre carte nationale d’identité ou d’un certificat de nationalité française
– un justificatif de domicile
– Si besoin une preuve de votre divorce ou de votre veuvage.

Votre conjoint va devoir fournir celles-ci :
– deux pièces d’identité
– une copie de l’acte de naissance et un CENOMAR (certificat de célibat) délivrés par le NSO (National Statistics Office)
– une preuve de résidence aux Philippines
– Vous devez faire authentifier l’acte de naissance par le DFA (Department of Foreign Affairs) à Manille ou Cebu*
– Si besoin une preuve de son divorce ou de votre veuvage.

Une fois que vous avez toutes les pièces, remplissez le dossier (deux pages) et rendez-vous à votre ambassade pour un petit entretien d’environ 1/2 heure et c’est parti, plus que 12 semaines à attendre. 🙂
Je vous invite à demander le dossier par email à votre ambassade avant de commencer pour vérifier qu’il n’y a pas d’autres pièces à fournir (ça peut évoluer dans le temps et selon le pays).

Une fois le certificat disponible, vous devez le récupérer personnellement ou envoyer quelqu’un à votre nom, si tel est le cas, fournissez lui une lettre signée.

Démarches à l’hôtel de ville
Vous allez demander une licence de mariage, pour ce faire, vous allez devoir présenter une photocopie de votre passeport et de votre certificat de capacité légale au mariage. Vous devez aussi fournir une copie de votre acte de naissance et un certificat de célibat, pour la traduction officielle, je recommande Les Amis de la France, ils sont reconnus par l’ambassade et travaillent vite et bien.
Votre conjointe devra présenter une copie de son acte de naissance et un CENOMAR. Si votre conjoint(e) est âgée de moins de 25 ans, vous aurez besoin d’une lettre de ses parents.
Vous devrez tout deux attester à deux séminaires sur le mariage et la famille. L’un des deux sera en anglais et raccourci, il dure normalement une journée mais seulement une heure pour les étranger… C’est le seul point positif pour nous que j’ai vu à ce stade. 🙂
Le second est en tagalog/visayan… et dure une petite demi-journée.

Démarches à l’église
Pièces à fournir :
– Licence de mariage
– Certificat de capacité légale
– Attestation de baptême (en latin et français pour vous, normalement ça passe sans faire traduire)
– Attestation de confirmation, vous pouvez la faire ici, c’est ce que j’ai fait.
– Attestation de participation au Pre-Cana Seminar, c’est un séminaire d’une journée auquel vous devrez participer.
– Une autorisation de la chancellerie de l’église, ça coûte 200php.

Vous allez avoir un premier rendez-vous avec le prêtre, il vous posera quelques questions basiques et initiera la procédure, les trois dimanches de publication des bans commencent ici. Vous avez donc trois semaines pour réunir les pièces nécessaires.
Je n’ai pas encore effectué le second rendez-vous, il a lieu une semaine avant le mariage et vous devez y présenter toutes les pièces demandées, c’est à ce moment que vous paierez pour l’église.
Dans les mariages aux philippines, il y a des sponsors, ce sont en quelques sortes des parrains, ils devront vraisemblablement s’acquitter d’un paiement pour l’église (ici à Cagayan de Oro, c’est 100php).

La contrainte géographique
Si comme moi, vous n’habitez ni Cebu ni Manille, vous allez devoir prévoir un à deux allers-retours dans une de ces deux villes (Manille de préférence). Un rendez-vous à l’ambassade est nécessaire pour la demande du certificat cité ci-dessus.

* : Prévoyez quelques jours de plus si vous devez authentifier l’acte de naissance au NSO, il faut vous y rendre une première fois pour faire les démarches et environ 3 jours plus tard pour obtenir le document. Vous pouvez envoyer vos pièces par DHL, n’utilisez pas d’autre service de courrier, votre lettre serait refusée et perdue, ça m’est arrivé donc je sais de quoi je parle. Mettez bien le service en question dans l’adresse car le DFA à Manille est vraiment grand. Je recommande personnellement de vous y rendre, ça vous évitera des déconvenues, j’ai du rallonger mon séjour à manille à cause de cela par exemple (hôtel à payer en plus + pénalités de changement du billet retour).
Vous aurez à récupérer votre certificat en personne si personne ne peut le faire pour vous.

J’espère ne rien avoir oublié, n’hésitez pas à commenter pour toute question, je vais faire un second article dès que possible sur les organisateurs de mariage, je recommande de prendre un package pour ça, ils s’occupent de tout. J’attends mon retour d’expérience personnel pour vous en dire plus.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS