Subscribe RSS

La célébration du nouvel an

Déc 31

Je vais vivre aujourd’hui mon premier nouvel an aux Philippines mais je me suis déjà un peu renseigné et je vous livre en « avant-première » le déroulement des festivités. Je modifierai un peu l’article au besoin selon mes observations de ce soir.

Tout commence par des pétards…
Comme depuis maintenant une bonne semaine, des gens font sauter des pétards un peu partout. Sur tous les marchés, de nombreuses échoppes se sont ouvertes pour proposer différents types de pétards et de petits feux d’artifice. Visiblement, ce sera un grand boom ce soir. En effet, il est de coutume ici de faire d’allumer des pétards pour fêter le passage dans la nouvelle année, le bruit est supposé faire fuir les mauvais esprits. Cette pratique conduit malheureusement à de nombreux accidents chaque années.
D’après ce qu’on m’a dit, les jeunes utilisent tout ce qu’ils peuvent trouver pour faire du bruit, outre les pétards, ne vous étonnez pas d’entendre de la trompette ou autre. 🙂
Le summum est atteint à minuit pile, visiblement tout le monde se doit de faire du bruit, klaxon, sirène, pétards… Tout y passe.

… Puis vient la célébration
Il s’agit d’un repas agrémenté de quelques subtilités.

  • Il doit y avoir 12 ou 13 fruits (je ne suis pas certains) qui doivent être ronds et tous les plats doivent être ronds d’après ce que j’ai compris. Je n’ai pas réussi à avoir d’explication pour cela, mais visiblement, ces deux choses symbolisent la prospérité pour l’année à venir. Plus il y a de nourriture sur la table, plus il y en aura l’année à venir. Un ou plusieurs miroirs sont apposés près des fruits pour les « multiplier ».
  • Dans le même registre, les philippin(e)s vont déposer des pièces aux quatre coins de la maison ainsi que dans leurs poches pour prospérer l’année à venir.
  • A minuit, toutes les lumières sont allumées et toutes les portes et fenêtres sont ouvertes pour faire entrer de bonnes choses.
  • Les plus petits vont être invités à sauter douze fois, cela les aidera à grandir l’année suivante.
  • Les croyants se rendent à l’église pour une messe de minuit et déposent généralement une image de Marie et Joseph sur la table, juste à côté des fruits.

Comme pour tout ici, on peut remarquer que les philippin(e)s sont très superstitieux, je dois reconnaître que ça ajoute au charme du pays, c’est très dépaysant.


maligayang bagong taon

Venez discuter du jour de l’an sur le forum.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS
Vous pouvez suivre les réponses à cette discussion avec ce lux RSS RSS 2.0, mais aussi poster un commentaire ou ajouter un lien sur votre site.

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Email
Print