Subscribe RSS

La situation énergétique des Philippines

Mar 02

Le post d’aujourd’hui n’est malheureusement pas génial pour vous donner envie de venir mais qu’à cela ne tienne, je ne suis pas sponsorisé par l’office du tourisme.
Depuis le dernier tiers de février, la situation énergétique du pays semble s’être empirée et est maintenant critique dans de nombreux endroits, il y a ainsi des coupures plus ou moins « planifiées » dont la fréquence peut aller jusqu’à un jour sur deux selon les régions, c’est « Every other day » comme ils disent ici. Je connais principalement la situation à Mindanao, si vous avez des compléments d’infos sur les autres îles, n’hésitez pas à parler des coupures de courant sur le forum, à m’envoyer un email ou à commenter plus bas.

Luzon : La situation y semble plus ou moins stabilisée, j’ai vu il y a deux jours à la télé qu’il y aurait aussi des coupures tournantes de 2 heures environ mais rien depuis, de plus d’après les retours que j’ai eu, c’est très sec mais il n’y a pas de coupure.

Mindanao : Ici, c’est la fête, comme cité plus haut, on a une coupure un jour sur deux. A Cagayan de Oro, elles durent de 2 à 5h et dans la campagne profonde à Manolo Fortich, elles durent de 6 à 8h, c’est très agréable et pratique pour bosser. C’est soit en plein milieu de journée, soit toute la soirée.
La majorité de l’électricité de l’île est d’origine hydraulique hors il y a une grosse sécheresse et le plus gros lac de Mindanao a un niveau deux fois inférieur à la moyenne de saison. A côté de cela, il est à noter que les autres centrales sont pour le moins vétustes et tombent en rade assez fréquemment. La situation est connue depuis des années mais rien a été fait et donc l’état d’urgence vient d’être déclaré, la présidente a promis d’agir. Vu le temps nécessaire à la construction d’une centrale quelle qu’elle soit, on a pas à s’inquiéter, on va bientôt avoir du courant…
Édition mai 2010 pour Mindanao:
Les coupures ont maintenant lieu tous les jours ou presque, elles durent cinq heures à Cagayan de Oro, plus ou moins sur le reste de l’île.

Visayas : La situation n’est pas rose mais les coupures sont moins fréquentes et plus courtes, vu que Cebu est une ville importante, ils ont un peu plus géré je pense. De plus, de l’énergie est importée de Luzon.

Bohol / Leyte : Je n’ai pas eu beaucoup d’infos mais la situation y serait « normale » ou presque. D’après ce que l’on m’a dit, le système électrique de Bohol est interconnecté avec celui de Leyte, cela leur permet de répartir la charge intelligemment sur les deux îles.

Je finirai donc sur une note pratique à ajouter à votre liste de choses à amener ou à vous procurer sur place :

  • Une lampe torche ou des bougies 🙂
  • Si vous vous installez ici, un onduleur pour votre matériel informatique est plus que précieux. Ça coute dans les 2000 php
  • Vue la situation catastrophique qui dure, des sociétés locales ont développées des articles en fonction, je viens d’acquérir une lampe-ventilateur de secours par exemple, c’est bien pratique en ces temps de crise énergétique.
  • Idem pour les expatriés, un générateur peut aussi s’avérer utile. On en trouve des petits à partir de 20000 pesos, un bon coûte dans les 50000. Ca revient très cher en comptant l’essence. 🙁

La cause de cette grande sécheresse est El Niño, un phénomène météorologique qui « détraque » certaines zones du pacifique, il va être actif jusqu’en juin 2010, vous pouvez voir la carte des précipitations passées et à venir, c’est triste à dire mais le pire mois sera avril. 🙁

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS
Vous pouvez suivre les réponses à cette discussion avec ce lux RSS RSS 2.0, mais aussi poster un commentaire ou ajouter un lien sur votre site.

9 commentaires

  1. 1
    Thibaut 

    Quand j’habitais Cotabato-City, dans les années 90, on avait très régulièrement des « brown-out », et j’étais même obligé de faire mes programmes informatiques avec des fonctions de reprise à cause des très nombreuses coupures electriques.
    A Davao, je trouve que la situation est plutôt bonne, on a rarement des problèmes.
    Quand à l’eau, à Cotabato, à l’époque, nous avions un « schedule water », de l’eau une journée sur deux. Il y avait quand même un robinet dehors qui sortait de terre, branché je ne sais où et qui fournissait de l’eau tous les jours. Je me rappelle même qu’un jour, il avait tellement plu, que le robinet était sous l’eau :-[

  2. 2
    Mathias 

    Visiblement, El Niño est cyclique et des situations comme ça se produisent tous les 5 à 7 ans. 🙁
    C’est bon à savoir que c’est mieux à Davao par contre.

  3. 3
    Michel 

    Quelques coupures de courant de quelques heures la semaine dernière à Ormoc City / Leyte. 3 ou 4 en 5 jours en fait. mais c’est plutot rare depuis quelques années d’après mon amie.

  4. 4
    Alain Bieseman 

    Bonjour, Moi je vie dans le Mindanao depuis plus de trois ans et c’est bien la premiere fois cette annee que nous sommes confrontes a ce genre de probleme. Nous vivons donc a 35 km de Butuan et depuis plus ou moins le 5 fevrier nous avons des coupures de courant journaliere entre 5 et 6 heures par jours parfois plus mais jamais aux meme heures.Pour ma part, j’ai un internet cafe et la paerte est considerable plus ou moins 60% du chiffre d’affaire.
    Un generateur pour notre commerce couterait plus de 300.000 pesos donc autant dire qu’a 15 pesos de l’heure pour un computer c’est comme jeter l’argent par la fenetre. El nino d’apres des bruits de couloir ne serait qu’un pretexte pour cacher la mauvaise gestion des sites hydroelectriques et permettrait au gouvernement arroyo de declarer le Mindanao zone sinistre dans le but de toucher du fond des calamites. Rien n’est prouve bien sur mais ce n’est pas con comme idee en tout cas pour ceux a qui cela profiterait bien sur.
    Actuellement, depuis vendredi dernier plus de coupures pour permettre aux gens d’aller voter comme le vote cette annee est electronique. Combien de temps avant les prochaines coupures????? esperons que non…..

  5. 5
    Mathias 

    Je compatis Alain et j’ai une mauvaise nouvelle, normalement les coupures d’électricité reprennent demain, ils ont juste fait un break de trois jours pour les élections. 🙁
    Ceci dit, étant donné que la consommation reste la même, voir augmente avec les coupure – tout comme le prix des factures mais c’est un autre sujet – et qu’ils peuvent passer trois jours sans panne, il y a en effet de quoi se poser des questions sur la cause de cette crise.

  6. 6
    Alain Bieseman 

    Bonjour Mathias, j’ai effectivement enttendu cela aussi bien qu’ici depuis vendredi passe courant toute la journee mais je me doute que ce n’est qu’un pas en arriere pour mieux sauter. Je remarque que nous sommes sur la meme longueur d’onde en ce qui concerne les factures electrique. Pour exemple, sur un mois cela fait 150 heures de coupure soit l’equivalent de plus ou moins 18 jours de fermeture par mois et une facture a peine inferieur a la normal soit 7500 pesos au lieu de 9000 pesos mais une perte de plus de 20.000 pesos par mois. je ne suis bien sur pas le seul et bon nombre de petit commercant se retrouvent entre le marteau et l’enclume.Il est exact que la cause de cette crise reste des plus floue mais chuuuut nous sommes etranger surtout pas l’oublier…. Quand a leurs elections tres peu de gens votent par conviction mais votent en rapport a ce qu’ils recoivent en liquide donc des elections sans aucun merite enfin cela n’engage que moi mais je ne me souviens jamais avoir vu cela en belgique du moins ouvertement comme ici
    bonne journee a tout le monde et perso, je suis vraiment content d’avoir trouve ce site il est vraiment utile aux francophones que nous sommes…

  7. 7
    MICHEL 

    bonjour à tous

    je vis pres de san fernando pampanga nous connaissons aussi les coupures mais un point positif j’ai été recruté par une société australiene qui compte contruire un barrage hydrauelctrique cette année 2011 si tous va bien et aussi un reseau férré qui traverseras toutes les philippines
    ne desespérer pas

  1. […] La situation énergétique des Philippines […]

  2. 9
    Résultat des élections 2010 (via Pingback)

    […] La situation énergétique des Philippines […]

Poster un commentaire

Email
Print