Subscribe RSS

La santé aux Philippines

avr 27

Les vaccins à effectuer avant le départ :
Tout d’abord, ça peut paraître évident mais je préfère le dire, on ne sait jamais, assurez-vous d’être à jour de vos vaccins, je veux dire ceux que l’on fait généralement en France, j’imagine aussi en Belgique, Canada, Suisse…
A savoir :
- DT-polio : Vaccin pour le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite. C’est important car le tétanos est présent ici plus qu’en Occident, voir la carte sur Wikipedia.
- Rougeole, oreillons, rubéole
- Hépatite B
- Le BCG contre la tuberculose

A ceux-la, s’ajoute :
- le vaccin contre l’hépatite A, à cause de l’eau
- Normalement, un vaccin contre le paludisme devrait sortir fin 2009, si vous comptez vous rendre à Palawan ou dans d’autres régions reculées des Philippines, je vous invite à le faire dès sa sortie. Dans l’attente, vous pouvez acheter des médicaments anti-paludisme pour la durée de votre séjour sur cette île.

Les soins sur place :
Il y a une multitude de cliniques et d’hôpitaux aux Philippines, le système est à l’américaine et les établissements sont privés. Pour des petits soins, je vous conseille les cliniques, elles sont peu chères. Par contre, pour de plus gros problèmes, l’hôpital sera plus adapté, les médecins y exerçant ont généralement suivi leurs études en Occident, ça ne veut rien dire mais ça rassure un peu.

Conseils divers :
- Lentilles de contact : Prévoyez des larmes ou tout autre produit d’hydratation de l’œil si vous en portez car il y a beaucoup de lieux climatisés ici, les yeux sont très secs. Par ailleurs, c’est très poussiéreux à l’extérieur, cela risque de vous géner, je ne saurai que trop vous conseiller de prévoir des lunettes pour la durée de votre séjour aux Philippines.

- Yeux rouges : Les occidentaux n’étant pas habitués (pour la plupart d’entre eux) aux chaleurs que l’on trouve ici, il se peut que vos yeux soient rouges ici, c’est du à la dilatation des vaisseaux, rien de grave.

- Vitamines et compléments alimentaires : Ils sont très bon marché aux Philippines, je vous invite donc à en profiter; c’est souvent très efficace.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Trouver un hôtel facilement

avr 24

Pour trouver facilement un hôtel et être assuré d’avoir une chambre au meilleur prix, nous vous invitons à visiter Hotels Combined Philippines, c’est une sorte de moteur de recherche de chambres d’hôtels. Il permet de trouver facilement une chambre en comparant les prix proposés par plus de trente prestataires.
Le site est valable pour tous les autres pays, c’est une bonne adresse à ajouter aux favoris pour vos prochains séjours.

Vous pouvez directement utiliser le formulaire suivant si vous recherchez un hôtel à Manille.

Manila hotels



Vous pouvez aussi essayer les service d’Hotel Club aux philippines, ils offrent aussi une large choix d’hôtels dans les principales villes du pays.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Comment nommer les gens aux Philippines

avr 20

Il est assez rare d’appeler les gens simplement par leur prénom aux Philippines, c’est considéré comme un manque de respect et peut être mal pris. Même si ce genre de chose est excusée aux étrangers, c’est toujours bien de se conformer aux coutumes locales et ça vous vaudra une meilleure réputation.
Il est à noter que les philippins n’utilisent pas leur prénom, ils ont tous un surnom de 2 à 5 lettres qu’ils préfèrent, ils le doublent parfois.
Exemple : Jun ou Junjun

Pour les étrangers dont vous ignorez le nom, utilisez ce qui suit, ils sont valables en tagalog et en visayan (cebuano) – garçon / fille :
Pour les enfants : bata / inday
Adultes : sir / miss
Personnes âgées : lolo / lola

Pour vous adressez à des personnes que vous connaissez :
Enfants et personnes plus jeunes que vous : Utilisez le surnom, à défaut le prénom
Pour les adultes : Kuya / Ate suivis du surnom (ou prénom)
Pour les personnes âgées : lolo / lola suivis du surnom (ou prénom)

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Promotion sur les vols vers Manille

avr 19

Je viens de voir sur un commentaire du blog qu’il y a une promo en ce moment pour les vols vers l’Asie et l’un d’entre eux est à destination de Manille.
En effet, l’agence de voyage belge Travel Gallery, basée à Bruxelles et en partenariat avec Singapore Airlines, propose des prix très attractifs sur les départs vers l’Asie du 17 avril au 30 juin 2009 :

Manille : 425 euro*
Singapour : 399 euro*
Kuala-Lumpur : 399 euro*
Bangkok : 425 euro*
Djakarta : 425 euro*
Surabaya : 425 euro*
Hanoi : 425 euro*
Ho-Chi-Minh : 425 euro*
Saigon : 425 euro*
Hong-Kong : 425 euro*
Auckland : 435 euro*

* : Les prix indiqués excluent la taxe d’aéroport et sont au départ d’Amsterdam. Pour vous y rendre, nous vous invitons à utiliser les services de Voyages SNCF, ils sont très compétitifs.
Les vols comportent une escale à Singapour et ne sont pas remboursables.

Je vous conseille cette offre spéciale pour la simple raison que Singapore Airlines est la compagnie aérienne que je préfère à l’heure actuelle (de celles que j’ai testé), le service y est optimal et je dois reconnaître que j’ai un petit faible pour la tenue des hôtesses de cette compagnie.

Pour contacter Travel Gallery :
Tél. : 025384450
Fax : 025387210
Email : travelgallery@skynet.be ou travelgallery.latina@skynet.be

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Dix astuces lors de votre séjour

avr 03

Voici 10 petits trucs qui paraissent insignifiants mais qui peuvent s’avérer très utiles lors de votre séjour aux Philippines.

1. Avoir de la monnaie
Ayez toujours sur vous de la monnaie, quelques petits billets et petites pièces car à part dans les supermarchés, restaurants et dans certaines grosses boutiques, vous remarquerez assez vite que ça peut être gênant quand vous souhaitez acheter quelque chose mais que personne autour n’a la monnaie.
D’autant que les distributeurs automatiques délivrent uniquement des billets de 500 et plus communément de 1000 pesos.

2. Les transports
Si vous le pouvez, demandez autour de vous le prix d’un trajet en taxi, jeepney, tricycle… avant de monter. Ensuite, payez directement, cela vous évitera de négocier et de voir une tarification à la tête du client. A part pour les taxis, vous pouvez payer au moment de descendre et juste continuer votre route.
Pour les taxis, choisissez-en un qui semble « actif », ceux qui sont garés sont en général plus à l’affut d’une « victime » et chargeront vraisemblablement le prix de la course. N’hésitez pas à laisser un pourboire au chauffeur si vous en êtes satisfait, généralement, 10 ou 20 pesos.

3. Change de monnaie
Ne changez jamais de monnaie dans la rue ou dans un restaurant, vous allez vous faire arnaquer (voir voler) et perdre beaucoup, préférez bien entendu une banque ou un bureau de change.

4. Les paris
Ne pariez jamais avec un philippin, que ce soit de l’argent ou des boissons, et ce quelque soit le contexte : cartes, billard… C’est beaucoup plus prudent, comme le dit Bill, c’est clairement une chose où quand tu gagnes, tu perds et quand tu perds, bein… tu perds.

5. Énervement
Ne haussez jamais le ton et n’insultez jamais un philippin, surtout en public ou loin de chez vous. Cela porte atteinte à leur honneur et ils le prennent très mais alors très mal. Si vous avez le malheur d’insulter un philippin, un conseil, éloignez-vous, la situation peut très vite dégénérer et devenir violente. Si la personne que vous avez insulté sait où vous habitez, méfiez-vous, il risque de se venger.
Les philippins ne se battent pas en règle générale, c’est d’ailleurs appréciable comparé à l’Occident, seulement, quand ils le font, c’est pas pour rire et ils vont très loin.

6. Le « oui » philippin
Ne prenez pas un « oui » pour ce qu’il est en Europe ou prévoyez de l’aspirine car vous en aurez constamment besoin ici. Acceptez cette règle vous évitera de stresser quand les choses n’iront pas comme vous le voudriez ou comme elle iraient en Europe.
C’est un peu compliqué à expliquer mais les philippins vont souvent vous répondre « oui » alors qu’il pensent « non » ou « peut-être », c’est culturel, ce n’est en aucun cas de la mauvaise volonté, c’est comme ça.
Avec le temps, on s’y fait et on commence discerner le oui franc des autres, il faut être patient.

7. Le retard
Attendez-vous à ce que tout soit fait avec du retard, c’est ce qu’on appelle communément le Filipino Time, les philippins ne sont jamais à l’heure et ne sont jamais stressés par les délais à respecter.
Ils n’ont pas la notion du temps que l’on a en Europe, le fameux « Le temps c’est de l’argent » n’a pas cours ici.
Vous découvrirez qu’il en est de même en cas de pannes d’un quelconque service, électricité incluse, elles se produisent souvent et durent généralement assez longtemps. :(

8. Ne pas accepter de propositions d’inconnu(e)s
Cette partie parait des plus logiques, il ne faut jamais accepté un verre, ou autre, proposé par un(e) inconnu(e). Le phénomène tend à disparaitre, mais on ne sait jamais.

9. Le portefeuille
Choisissez quelque chose de pas trop voyant, évitez les sacs bananes très voyants. Il y a quelques personnes qui, du fait de la pauvreté principalement, sont mal intentionnée et ont tendance à voler dans les jeepneys, parfois assez violemment.

10.) Ne stressez pas… :)
Ne vous tracassez pas, je viens de vous faire un portrait un peu « noir » des Philippines, mais il y a énormément de bonnes choses également, vous le découvrirez lors de votre visite, c’est un pays somptueux. Tous ceux qui y sont allé vous le diront à n’en pas douter.

Cet article est basé (traduit et modifié) sur un post de Bill, la personne la plus active (et le fondateur il me semble) du groupe yahoo lifeinthephilippines

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Trouver un appartement / une maison

avr 02

Pour être honnête, trouver un appartement / une maison n’est pas une chose si simple qu’il n’y paraît aux Philippines. C’est encore un peu plus compliqué de trouver un bien immobilier à louer qu’à acheter.
Il existe quelques sites d’annonces nationaux parmi lesquels on retrouve :
Sulit
Adpost
Classifiedsph

Mais ils sont peu nombreux et sont malheureusement très peu fournis car peu utilisés par les philippins dans ce domaine. Je vous invite donc à préférer des recherches « locales » au sein des moteurs Google Philippines et Yahoo Philippines, exemples :
« Rent as apartment in Cebu »
« House for rent in Manila »
« Renting in Davao »

Vous tomberez normalement sur des sites dédiés à une villes tels que Cebuclassifieds pour Cebu.

Le meilleur moyen reste la recherche « physique », en effet, il est fortement conseillé de définir les quelques barangays (quartier) ou vous souhaiteriez habiter au sein de la ville de votre choix et de vous y rendre.
Une fois sur place, visitez, si vous ne voyez aucune affiche indiquant un bien à vendre ou à louer, commencez à sonner aux portes, après quelques essais infructueux, vous devriez normalement tomber sur quelqu’un qui connait quelqu’un… qui à un appartement ou une maison à louer, cette personne devrait vraisemblablement vous donner un moyen de contacter l’intéressé.
Cette démarche n’est pas très commune en Occident, mais ici, c’est vraiment le moyen de plus efficace de trouver, je vous l’assure.

Si vous le pouvez, demandez à un(e) philippin(e) de faire cette recherche pour vous, non pas par fainéantise, mais parce que la façon de négocier ici n’est pas la même s’ils sont en face d’un blanc ou d’un pinoy (une pinay).

En cas d’achat de bien immobilier, assurez-vous que votre interlocuteur est bien le propriétaire du bien et qu’il n’y a aucun gage ni aucune hypothèque dessus auprès de la mairie. C’est très important et cela peut vous éviter de nombreuses déconvenues.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Traductions utiles anglais / tagalog / visayan

mar 13

Voici quelques expressions utiles avec les traductions appropriées en anglais, taglaog et visayan (ou cebuano). Ca vous sera surement utile une fois ici.
Pour information, tout le monde ou presque ici parle anglais (à différents niveaux certes), le tagalog est la langue officielle, comprise de tous mais parlée uniquement sur l’île de Luzon. Le visayan ou cebuano est parlé dans les Visayas et dans la partie majoritairement chrétienne de Mindanao. Dans l’autre partie, l’arabe est la langue utilisée. Désolé, je ne suis pas familier des autres dialectes locaux comme le boholano, qui est utilisé sur l’île de… Bohol.

Lors de votre voyage, je vous conseille ce livre, il est très utile surtout pour les prononciations, le tagalog y est écrit en phonétique, c’est pratique.

Français Anglais Tagalog Visayan
Je parle français I can speak french Nakapagsasalita ako ng prances Makastoria ko ng « french »
Je parle un peu anglais I speak a little of english Nakapagsasalita ako nang konting ingles Makastoria ko gamay nga ingles
L’un d’entre vous parle-t’il anglais ? Does someone of you know how to speak english ? Inyong marunong magsalita ng ingles ? Kabalo magstorya ug ingles ?
Je veux un interprête I want an interpreter Gusto ko ng « interpreter » Gusto ko ug « interpreter »
J’ai besoin d’un interprête I need an interpreter Kailangan ko ng « interpreter » Nanginahanglan ko ug « interpreter »
C’est quoi ? What is this ? Ano ito ? Unsa ni ?
C’est très important This is very important Ito ay napakaimportante Mao ni and pinakaimportante
C’est urgent! This is urgent! Ito ay kaagad-agad Mao ni and dinalian
J’accepte I accept Tinatanggap ko Akong gidawat
Pourquoi ? Why ? Bakit ? Ngano ?
Patientez un instant Wait for a moment Sandali lang Kadyot lang
Aidez moi Help me Tulungan mo ako Tabangi ko
Quel est votre nom ? What is your name ? Anong pangalan mo ? Unsa imong pangalan ?
Je me présente I introduce myself Magpapakilala ako Magpaila-ila ko
Mon nom est… My name is… Ang pangalan ko ay… Ang pangalan nako kay…
Prenez ceci Take this Kunin mo ito Kuhaa ni
Je suis français I am french Ako ay pranses Ako kay « french »
Je viens de… I am from… Ako ay taga… Ako kay taga…
J’ai 30 ans I am thirty years old* Ako ay trenta anios na* Ako kay trenta anyos na*

* Désolé, je ne peux pas décliner pour tous les âges, c’est juste une indication.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Kawasan Falls dans la région de Cébu

mar 05

kawasan Falls - Première chute d'eauLors de votre voyage aux Philippines, si vous passez par Cébu, ce que je vous recommande fortement car c’est la deuxième ville du pays, pensez à faire un petit détour par Kawasan Falls.

Comment s’y rendre ?
A partir de Cebu, nous vous conseillons de prendre le bus, il faut compter 3h de route avant d’arriver, en janvier 2009, le trajet nous a coûté 107 pesos par personne.
Une fois arrivé à Kawasan Falls, il faut compter entre 10 et 30 minutes de marche pour atteindre la première chute, les plus fénéants d’entre nous peuvent demander à un local de les y conduire en moto. :)
Je vous le déconseille car la petite marche le long de la rivière est très plaisante.

kawasan Falls - troisième chute d'eauActivité touristique
Après ce petit périple à pieds, vous arriverez à la première chute d’eau, la plus impressionnante des trois et la plus visitée, il faut savoir que les philippins se donnent rarement la peine d’aller voir les deux autres.
Ici, vous pouvez vous asseoir pour vous restaurer et profiter de la vue. Il faut savoir que la table pour la journée coûte 300 pesos, eh oui, ici aussi le tourisme est un business même si c’est moins palpable qu’ailleurs.
Profitez de la visite pour vous baigner et si vous le souhaiter, vous pouvez louer un gros radeau (500 pesos) afin de passer sous la chute, cela procure un excellement massage naturel.

En marchant 10 minutes de plus, vous arriverez aux deux chutes d’eau suivantes, la seconde n’est pas très grande mais la troisième vaut aussi le coups d’oeil. Une fois encore, vous pouvez vous reposer ici, c’est le même prix. :)
Il est possible de nager et de plonger et de plonger à la troisième chute, un radeau est là encore disponible.

Pour terminer ce tour d’horizon de Kawasan Falls, vous pouvez prendre un sentier qui grimpe un peu dans la montagne, après 30 à 50 minutes de marche, vous arriverez au point culminant et profiterez d’un très beau panorama de la région.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Les WC et la toilette aux Philippines

fév 14

Le thème du jour est un peu spécial, je vous l’accorde, vous allez découvrir la salle de bain des philippins, appelée CR (Confort Room) ici.

WC et dipper

WC et dipper

Les WC :
Dans la plupart des maisons ainsi que dans les hôtels dits « modestes », les WC sont les mêmes que chez nous à une exception près, la chasse d’eau ne fonctionne pas, c’est un petit peu déconcertant la première fois. En fait c’est tout à fait normal, elle gens utilisent ici ce qu’ils appellent le dipper, je vous invite à regarder la photo ci-contre, c’est l’objet en plastique vert. A côté de la cuvette, vous trouverez toujours un seau ou une bassine rempli d’eau, avec le dipper dedans. une fois que vous avez fait vos besoins, remplissez ce dernier d’eau et videz le dans la cuvette, faites de nouveau la même opération jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucune trace de votre passage. :)

La toilette :
La toilette se fait soit sous la douche soit avec le dipper, je reconnais que la deuxième méthode est un peu délicate pour un occidental, c’est pas évident mais on s’y fait.
L’est souvent froide, du fait des températures ici, il n’y a pas forcément besoin d’eau chaude, on s’y fait très rapidement, ça rappellera le camping à ceux d’entre vous qui connaissent. Si vous n’avez pas d’eau chaude lors de votre séjour ici, je vous invite à attendre 14h pour vous laver, l’eau sera tiède sous l’effet du soleil.

Rassurez-vous, la plupart des hôtels ainsi que les appartements et maisons à louer disposent d’une salle de bain à l’occidentale, avec douche et chasse d’eau. En ce qui concerne l’eau chaude, ça dépend, mais comme je vous l’ai dit, vu la chaleur ici, c’est un détail.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS

Hi Joe !!!

fév 10

Oncle SamSi vous êtes occidental, du moins dans le look et donc blanc de peau, vous allez remarquer quelque chose d’amusant lorsque vous vous baladerez aux Philippines. Vous allez fréquemment entendre des « Hi Joe !!! », souvent lancés par des enfants qui éclateront de rire si vous répondez.
L’explication est assez simple, pour tout le monde ici, vous êtes un américain, et me demandez pas pourquoi, mais un américain ici, il s’appelle Joe. :)
Désolé mesdemoiselles et mesdames, je ne sais pas sous quel nom vous allez être « interpellées ».

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Email
  • RSS